Qu’est-ce que le travail temporaire ?

Le travail temporaire est un contrat particulier porté par certains besoins dans le milieu du travail, où la notion « temporaire » trouve toute sa signification. Qu’est-ce que c’est ? Quel en est le cadre légal et réglementaire ?

Travail temporaire : définition selon la loi

Le travail temporaire est un exercice professionnel limitée dans le temps. Selon le Code du travail, il s’agit d’un contrat par lequel une personne est embauchée par un service de travail temporaire, puis remis à une entreprise utilisatrice, pour y réaliser une tâche ponctuelle ou pour remplacer un employé de façon provisoire. Dans le langage moderne, on parle de travailleur intérimaire ou d’employé en intérim, ou simplement d’intérimaire.

Le travail temporaire aux yeux de la loi est mis en œuvre par le biais de 2 types de contrats. Le premier est un contrat de mise à disposition établissant une relation commerciale entre l’agence ou l’entreprise de travail temporaire (ETT) et l’entreprise utilisatrice. Le second est un contrat de mission passé entre le salarié intérimaire et l’ETT.

Protections et modalités d’un contrat de travail temporaire

En sa qualité de contrat légale, le travail en intérim bénéficie d’une réglementation particulière. De manière générale, couvert par un statut particulier, le travailleur temporaire n’est pas moins bénéficiaire de tous les droits accordés par le Code du travail. En ce qui concerne son salaire par exemple, il ne doit pas passer au-dessous des seuils établis, à savoir le SMIC et le plancher prévu pour les salariés du même poste et ayant les mêmes qualifications. Droit au congé payé, mutuelle santé, indemnités diverses… sont autant de droits empruntés au droit commun octroyés par défaut à l’intérimaire.

Cela étant dit, on attribue des spécificités à l’emploi en intérim. En ce qui concerne l’essai par exemple, sa durée est calculée au prorata de la période de la mission. Par sa nature, la durée d’un contrat de mission est également réduite et dépend de la nature de la mission dans l’entreprise utilisatrice. Elle est souvent limitée à 18 mois, à quelques exceptions en cas de nécessité absolue : travaux urgents pour mesures de sécurité, commandes exceptionnelles, départ fortuit d’un employé, emploi à l’étranger…

Les avantages liés au travail temporaire

Le travail temporaire ou d’intérim fait l’objet d’un contrat de travail en bonne et due forme, avec toutes les protections de droit commun et même plus. Il est particulièrement adapté aux personnes qui préfèrent le travail par intermittence par envie ou par obligation. Cette approche du monde du travail ouvre aussi à un univers de travail diversifié. On accède à différents petits avantages, pour ne citer que l’indemnité de fin de mission équivalente à 10% du salaire total brut…

Comment trouver du travail temporaire ?

Le marché du travail compte un bon nombre d’agences d’intérim aux horizons divers. Encore faut-il comprendre de manière concrète cette solution, sachant qu’en plus de faciliter les recherches, elle ouvre à de larges perspectives professionnelles qu’il est nécessaire d’étudier. Avec Intérimaires info par exemple, le chercheur de travail peut compter sur un accompagnement sûr et bienveillant, pour un futur placement compatible avec ses compétences, ses ambitions et son projet d’avenir.