Comment fonctionne un échangeur thermique eau ?

Il n’est pas rare de trouver un échangeur thermique dans différents types d’entreprises industrielles. C’est un dispositif utile et parfois indispensable pour le bon déroulement du processus de production. L’échangeur thermique à plaque de type eau est le plus utilisé. Les caractéristiques et le fonctionnement de ce type d’échangeur lui permettent de mener à bien ses rôles suivant la nature du fluide à traiter. Dans ce texte, trouvez des informations sur les fonctions et les différents types d’échangeurs thermiques eau.

Les fonctions d’un échangeur thermique eau

Un échangeur thermique eau permet de transférer l’énergie thermique, la chaleur, d’un fluide à de l’eau de façon à éviter tout mélange et conserver chacun ses propriétés. Cela permet notamment de récupérer la chaleur générée par de grosses installations comme les fours, les moteurs et les compresseurs à travers des fluides.

En effet, le frottement de diverses pièces et les explosions lors de la combustion dans les moteurs engendrent une grande quantité de chaleur qu’il faut dissiper rapidement. L’échangeur thermique eau joue alors le rôle de refroidisseur pour protéger les machines et les installations afin de maintenir une cadence de production et sécuriser le site. Et une fois que l’eau a pu absorber l’énergie thermique, il peut le réinjecter dans d’autres équipements comme un chauffe-eau ou des installations sanitaires.

Un échangeur thermique eau peut fonctionner de différentes manières, soit :

  • à co-courant quand il fait circuler séparément l’eau et le fluide émetteur vers une même direction ;
  • à contre-courant lorsqu’il fait circuler l’eau et les fluides émetteurs dans des directions opposées ;
  • à courant croisé quand l’eau et les fluides émetteurs se croisent.

 

Les différents types d’échangeurs thermiques eau

Il existe différents types d’échangeur thermique eau suivant leur mode de transfert d’énergie, comme :

  • Les échangeurs thermiques à plaques : utilisant des plaques assemblées en millefeuille à quelques millimètres d’espace comme conducteur de chaleur ;
  • Les échangeurs thermiques tubulaires utilisant plusieurs tubes ;
  • Les échangeurs thermiques en serpentin utilisant une cuve d’eau pour transférer la chaleur d’un tube à un autre ;

 

De plus, le type de l’échangeur thermique eau est à choisir en fonction de la nature de fluide transmetteur. Il y a alors plusieurs types, comme :

  • l’échangeur thermique vapeur d’eau/eau : pour transférer l’énergie thermique issue de l’évaporation de liquide durant les processus de production ;
  • l’échangeur thermique eau/eau : pour transférer la chaleur des eaux de refroidissement ou des eaux issues de la condensation de la vapeur des machines ;
  • l’échangeur thermique air/eau : pour transférer la chaleur d’un flux d’air ou de la fumée produite par un matériel ;

l’échangeur thermique huile/eau : pour transférer la chaleur des huiles et autres lubrifiants ou refroidissant d’un matériel.