Quelles sont les conséquences de l’isolement social chez les personnes âgées ?

L’isolement social est un phénomène qui touche le plus souvent les personnes âgées. En effet, un senior sur 4 en est victime. Son apparition entraine pourtant de nombreuses complications sur leur santé. Nous allons tenter de les découvrir dans cet article.

Qu’est-ce que l’isolement social ?

L’isolement social est souvent confondu avec la solitude, alors que ces deux notions présentent leurs propres caractéristiques.

Si la solitude est parfois voulue, l’isolement social est subi, parce qu’il est principalement involontaire. D’après le Conseil Economique, Social et Environnemental, il s’agit d’une situation dans laquelle se trouve une personne qui souffre d’une absence de relations.

Ce phénomène social est le plus souvent causé par la perte d’un être cher, ou encore par un échec professionnel. Il touche très fréquemment les personnes âgées après leur départ en retraite.

Pourquoi les personnes âgées sont-elles plus concernées par l’isolement ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la fréquence de l’isolement social chez les personnes âgées. Nous pouvons prendre le cas du vieillissement qui a pour principal conséquence la perte d’autonomie. Pourtant, cet état de dépendance empêche les personnes âgées de se déplacer afin de visiter leurs proches, d’où l’isolement.

À part la perte d’autonomie, de nombreux éléments sont également pointés du doigt, comme :

  • Un événement bouleversant (perte d’un proche, déménagement des enfants, éloignement des amis proches…) ;
  • Les troubles de la vue ou encore de l’oreille qui empêchent le contact avec les autres, notamment par peur ou par gêne ;
  • La précarité qui cause un sentiment de honte chez certaines personnes ;
  • La peur de solliciter le l’aide.

Dans tous les cas, sachez que l’isolement social touche plus les personnes âgées que les autres, parce qu’elles sont plus fragiles. L’origine de cette fragilité est certainement leur âge qui est la principale cause de la dépendance et la perte d’autonomie.

La vieillesse est également le point de départ de l’isolement dans la mesure où il déclenche l’arrêt de l’emploi (la retraite).

Les conséquences de l’isolement social chez les personnes âgées

Très fréquent chez les seniors, l’isolement social constitue pourtant un facteur de risque à de nombreux troubles. Prenons l’exemple des maladies cardiovasculaires qui sont aggravées par l’isolement social.

Son existence représente aussi un élément déclenchant de la dépression et de la démence. Cette fois-ci, c’est le sentiment de solitude prolongé qui cause de l’anxiété, du stress, voire de l’angoisse chez les seniors.

Sinon, l’isolement social est aussi dangereux pour le système immunitaire, dans la mesure où il empêche la victime d’effectuer des exercices physiques, voire de manger des aliments sains. Son apparition crée cette mauvaise habitude qui affaiblit rapidement les défenses immunitaires.